Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 22:00

                                                           

                                                                                     Africains


Bon alors, notre Félix, qui ne rigole pas avec la loi (simplement avec le code de la route...), nous a prévenus dès notre arrivée à Nairobi : ici, on ne prend pas en photo les bâtiments officiels, les postes de police, les véhicules de l'armée et... les gens, sous peine de se recevoir des jets de pierre !
Cette règle nous oblige donc à voler des instantanés de vie à travers les vitres de notre véhicule cahotant... clichés forcément flous !

Ce que vous ne verrez donc pas sur ce blog :
- les beaux Kenyans en uniforme militaire avec fusil à la main, plutôt impressionnants
- les multiples barrages de contrôle avec herses au sol que Félix passe en zigzagant 
- les véhicules des rangers qui nous ont arrétés pour contrôler les nombreux permis et vignettes de notre mini-bus

Homme poulets
Ah ben oui, effectivement, l'a pas l'air content le monsieur...
Juste pour que vous ne ratiez rien : les jolies marchandises colorées sur le porte-bagage... ce sont des poulets... vivants bien sûr !

Foule sort du ferry
Foule débarquant du ferry le matin à Mombasa

Vendeur journaux
Vendeur de journaux sur la route à l'entrée de Nairobi

Ecoliers
Ecoliers en uniforme

Femmes marché
Marché
Marchés au bord de la route

Famille Kikouyou
Jolie scène de famille...
famille dimanche
Filles dimanche


 Le dimanche, tout le monde revêt ses plus beaux atours pour la messe.


                                                             maison afrique

Je ne sais pas ce qu'il en est pour les 41 autres tribus présentes au Kenya mais pour les Masaï (ou Massaï, ou Maassaï... en fait ceux qui parlent la langue Maa), se faire prendre en photo revient à se faire voler son âme... heureusement cette superstition s'arrête là où commencent les euros !
En effet, lors de notre visite d'un village Masaï, photos et vidéos seront autorisées après versement de 15 euros par personne au fils du chef... ça permet sûrement de racheter les âmes !

Masaï bord de route

Bon, c'est vrai, là je n'avais pas encore payé... mais c'est beau, on se croirait dans Out of Africa... plus authentique en tout cas que l'excursion touristique dans le village.

Guerriers masaï

Entrée du village Masaï avec force haies de branchages et tissus colorés pour éloigner les prédateurs (et les touristes qui ne feraient pas partie du comité financier de soutien...)

Fils du chef Masaï
Admirez la longueur de l'avant-bras du fils du chef.
Les jambes aussi sont incroyablement longues et effilées, sans une once de graisse... de fort beaux messieurs ma foi !

                                                  danse

Alors, nous avons été accueillis d'abord avec la danse du guerrier et des chants relatant les traditions ancestrales qui ne permettaient au jeune Masaï de devenir un chasseur et de pouvoir se marier qu'après avoir tué un lion à la lance ou la machette... (facile ! Allez, Killian, au boulot !)

Danse des guerriers masaï


Masai-Killian.jpg
 Les guerriers s'approchent du fauve pour l'encercler...
                                                              
Puis c'est l'impressionnante danse des sauts, avec une incroyable détente sûrement facilitée par des ressorts invisibles discrètement placés sous les pieds... parce que certain(es) de notre groupe ont essayé et n'ont réussi à décoller que de 10 cm... bon d'accord j'exagère : 12 cm ! (à noter que seules les filles s'y sont collées... ouh ! la honte les garçons !)

Masaï sautent

 

Masaï saute 
Et tout ça avec le sourire !

Ensuite, danse de bienvenue (on dit "karibu" en kenyan) des femmes.

Danse-de-Bienvenue-Masai.jpg

Môa Masaï
 

Cherchez l'erreur... Je me suis efforcée de leur faire honneur en chantant aussi leurs chants, d'où l'hilarité de ma partenaire...


Femme Masaï danseFemme bébé

























Femme Masaï profilFemme Masaï chante



























Ce collier est une parure de mariage.
On peut épouser les filles à partir de 17 ans, moyennant 40 vaches (et un lion, bien sûr... bon, de nos jours, la tradition est adaptée au fait que les fauves sont protégés... on ne peut tuer un lion que s'il est sorti de la réserve et qu'il menace vaches et villages... et puis surtout il suffit qu'un jeune Masaï tue un lion et ça marche pour tous ses conscrits ! Et puis malgré leurs belles lances, les Masaï sont plus des éleveurs que des guerriers... par contre, ils ne pratiquent pas l'agriculture : leur nourriture de base est le sang et le lait... Lors de la visite du village, ils nous ont proposé de nous loger lors de notre prochaine venue au Kenya... mais si le buffet n'est pas plus varié que ça... j'hésite! )

         gifs lyon010                                                                  chasseur 
                    

Ensuite visite du village, construit en cercle avec un enclos pour les bêtes (qui dorment aussi dans les maisons à l'occasion...) et au sol joliment décoré de bouses de vaches bien fraîches.
Ce sont les hommes qui bâtissent les palissades et les femmes les maisons (avec un mortier à base de bouse de vaches)... ils nous ont demandé si c'était pareil en France...
plusieurs masaï dragueurs
Là ils sont en train d'évaluer le nombre de vaches nécessaires pour acheter une blondinette de notre groupe...
Masaï regardent blonde
C'est ce qui s'appelle être très intéressé !!!! (Faut dire qu'on avait plein
de jolies minettes dans notre groupe)

Norbert Masaï
Là, grosse négociation : ils veulent échanger leur machette contre la montre de Norbert (achetée 10$ à New-York...) mais on n'est pas sûrs qu'on passerait sereinement la douane à l'aéroport !
Il y a eu un moment très émouvant quand je leur ai montré des photos de notre jardin sous la neige que j'avais gardées sur mon apn... un jeune Masaï n'arrêtait pas de répéter : "it's different..."

                                                   Gifs%20Anim%E9s%20Feu%20%28101%29 

Ensuite, séquence tirée du film de Jean Jacques Annaud " La guerre du feu " où l'on nous montre comment allumer le feu en faisant tourner un bâton entre ses deux mains pour échauffer le bois...
Masaï feuMasaï feu 2











                                                                                                          ... ça marche !


petit coupleMoment dérangeant : les enfants étaient tous alignés contre un mur avec pour consigne de nous faire coucou pour les photos...
Cette petite fille ne voulait pas jouer le jeu et s'est mise à pleurer (je la comprends, j'aurais pas aimé non plus...) alors, une fois que les touristes se sont détournés, son petit voisin l'a consolée...
maison-Masai.jpg











Un peu foire aux petits bestiaux, quand même...
  

Allez, pour finir sur une note plus gaie, voici notre chaufeur-guide Félix qui nous a menés à la baguette pendant 7 jours (on avait intérêt à savoir répondre aux questions de culture générale sur les animaux et à arriver à l'heure aux rendez-vous safaris ! Quant au sens de l'humour... il a fallu 3 jours et demi pour le dérider !)

                             Félix le chat


                                                          guerrier marche 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

SYLVIE 19/11/2010 07:55


Un grand merci pour votre réponse rapide !
Cordialement
Sylvie


Sylvie 18/11/2010 15:16


Pourriez-vous me dire comment s'appelle le tissu massaï dans la langue locale ?
Merci d'avance
SYLVIE


Saby 18/11/2010 17:14



Bonjour !


Et bien, je ne sais pas le nom du tissu en lui-même (il n'est utilisé par les Masaï que depuis les années 60 je crois, avant ils étaient vêtus de peaux
de bêtes) mais la cape qu'ils portent sur les épaules s'appelle en langue Maa " Shuka" et le vêtement une pièce "Kanga" en langue Swahili.


Désolée de ne pouvoir être plus précise !



Paule Chadeau 28/02/2010 19:29


Vraiment Sabine tu devrais être grand reporter. Je suis plus intéressée par tes photos et tes commentaires que quand je regarde une émission sur Arte. C'est bien plus drôle et bien plus
intéressant. cela m'a rappelé mon séjour en Côte d'Ivoire en 1976. Rien n'a changé. Fallait payer aussi pour photographier. Mais bon! Quand on n'a pas de pétrole n a des idées. C'est une pratique
commune à tous ces peuples aux moyens imités.Les problèmes de voyage sont le sel des récits. Meci Sabine pour ces beaux reportages


Présentation

  • : Sabyplanete
  • Sabyplanete
  • : carnets de voyage, reportages photos (Mexique, Jordanie, Kenya, Bretagne, Touraine...)
  • Contact

Profil

  • Saby
  • Passionnée par la découverte, l'histoire et la culture d'un pays. 
Autre blog consacré à mes voyages en Amérique du Nord : http://carnets-usa-canada.com
  • Passionnée par la découverte, l'histoire et la culture d'un pays. Autre blog consacré à mes voyages en Amérique du Nord : http://carnets-usa-canada.com

Sabyplanète